La sophrologie

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle qui permet de renforcer le positif de la personnalité de chacun et de développer une conscience sereine. Cet entraînement personnel utilise la respiration et se base sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

La pratique régulière de la sophrologie avec un professionnel, puis de façon autonome, permet à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.


La sophrologie caycédienne

La Sophrologie Caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Pr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre.

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

 


Origines

La sophrologie s’inspire de sources diverses, liées au parcours très riche de son fondateur, le Pr. Alfonso Caycedo. Médecin psychiatre, il se forme tout d’abord à l’hypnose puis à la psychiatrie phénoménologique existentielle auprès du Pr. L. Binswanger. Il approfondit ensuite son approche de la conscience par un voyage de deux ans en Orient et s’inspire du raja yoga, du bouddhisme tibétain et du zen japonais. Par ailleurs, le processus du dévoilement de la conscience décrit par le Pr. A. Caycedo s’inspire directement de la philosophie de Platon et fait référence au célèbre mythe de la caverne (in “La République”).

Cette large palette dont la sophrologie est issue lui confère son caractère original et sa grande richesse.

 


Principes

La sophrologie se base sur quatre principes:

Le premier est le fait que toute action positive exercée sur la conscience se répercute positivement sur toutes les structures de l’Être. Toutes les techniques proposées respectent ce principe. On peut ainsi affirmer que la sophrologie est l’école du positif de l’Être. Au cours des pratiques, les structures de la conscience sont renforcées et dynamisées par des sensations, des sentiments, des souvenirs, de même que des attitudes positives envers soi-même et envers l’existence. La répétition des actions positives crée des habitudes et renforce les valeurs fondamentales.

Le principe de schéma corporel comme réalité vécue est à la base de la sophrologie et va bien au-delà de la simple image que l’on se fait de son propre corps. Au début de l’entraînement, la personne se familiarise avec sa respiration et ses sensations. Peu à peu la perception du corps se développe et s’approfondit. L’expérience de la corporalité permet aux émotions, aux sentiments et aux valeurs d’émerger. L’intégration de cette nouvelle relation avec le schéma corporel renforce l’équilibre entre le corps et l’esprit, permet d’avoir une meilleure relation avec soi-même, et de se sentir plus serein dans la vie.

L’adaptabilité de la méthode à la réalité de celui qui la pratique (et non l’inverse) est le troisième principe fondamental de la sophrologie.

Enfin, le principe de réalité objective veut que tout sophrologue doit avoir pratiqué pour lui-même la méthode qu’il propose à ses clients. Il doit également continuer de pratiquer la sophrologie pour maintenir un état de conscience serein et équilibré. Ce cheminement personnel est nécessaire pour pouvoir transmettre de manière cohérente ce que le sophrologue propose à ses clients.


Champs d’application

La sophrologie est une méthode holistique qui peut être appliquée dans de nombreuses situations, comme:

la prévention et la gestion du stress et du burn-out
la gestion des émotions
la préparation à des événements, examens, concours, entretiens
le renforcement de la confiance en soi
la gestion de la douleur et de la fatigue chronique
le renforcement des capacités mentales (mémoire, créativité, concentration, intuition,…)
l’accompagnement vers votre poids de forme
l’accompagnement lors de changements importants
la préparation du passage à la retraite
la préparation à l’accouchement et à la parentalité
l’amélioration du sommeil
le renforcement du positif de la personnalité de chacun

Il est toutefois important de noter que, si la sophrologie peut accompagner et soutenir de nombreux traitements, elle ne peut en aucun cas s’y substituer.


Annick Gonnelli-Frei
Cabinet thérapeutique et créatif
Rue du tunnel 15-17
1227 Carouge

078/722 94 24
agf.sophrologie@gmail.com
Agréée ASCA